Préparer son carême

Parfume-toi la tête lorsque tu jeûnes, prie dans le secret, partage par ton aumône, refais alliance avec ton Dieu ! Le carême est un temps d’intériorisation, de vie intérieure ; un temps pour goûter la relation qui redonne saveur à toutes les autres : l’alliance avec mon Dieu ; et donc un temps pour se simplifier, revenir à un essentiel et pourquoi pas, goûter le manque, jeûner de ce qui me distrait et finit par m’accaparer. Un temps pour monter vers la vie, même s’il faut passer par la passion et la nuit de la Croix.

Ce temps se prépare ! Aussi nous invitons chacun à être particulièrement attentif à ce dont il a besoin durant ces 40 jours pour se remettre en route, prier, méditer, goûter la parole, se laisser instruire, partager, refaire alliance. Choisir, ce qui veut dire s’engager, au milieu de multiples propositions, ce qui sera le fil conducteur de chacune de ces 40 journées : à la fois beaucoup et si peu !

  • Prendre soin du corps en le « nettoyant » peut-être.
  • Prendre soin de l’esprit en le nourrissant après une diète sévère peut-être durant ces derniers mois.
  • Prendre soin des relations qui me font vivre, dont celle avec mon Dieu en priant.
  • Partager vraiment, vivre la joie du don.

Nous rappelons quelques propositions dans le cadre ci-contre, mais que chacun, selon sa famille spirituelle, ses attentes, se prépare activement en cherchant sur le net, sur le site du diocèse,  dans les propositions des dominicains avec « carême dans la ville » ou d’autres familles spirituelles, etc. :

« Cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira ! »

« Ami, il ne dépend que de toi que je sois tourbe ou trésor, n’entre pas chez moi sans désir » dit le poète.

N’entrez pas dans ce temps en pensant que d’autres vont le préparer pour vous.

L’équipe Communication